MUSIQUE  ▪  RESTAURANTS  ▪  CINÉMA  ▪  LIVRES  ▪  ART ET EXPOS  ▪  THÉÂTRE  ▪  ANNONCES

PIZZERIAS  ▪  EMPLOI  ▪  CONFÉRENCES ET DÉBATS  ▪  WIKITALIE  ▪  AVANTAGES MEMBRES

NOS COURS  ▪  RÉDUCTIONS ET INVITATIONS  ▪  GASTRONOMIE  ▪  DIVERS  ▪  DOSSIERS

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

ugo-tognazzi [2018/12/12 09:44] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Ugo Tognazzi ======
  
 +
 +Après des études de droit, Ugo Tognazzi décide de devenir comédien. Il débute en 1945 au théâtre et au music-hall. Il
 +obtient en 1950 son premier rôle au cinéma dans le film de Mario Mattoli, Les cadets de Gascogne. Jusqu’en 1960, il ne
 +cesse de tourner pour des réalisateurs comme Giorgio Simonelli ou Steno (Toto nella luna, 1958 ; Le chat miaulera trois
 +fois, 1961). Il apporte à des films médiocres une présence comique efficace. La mobilité de son visage, son sens du geste
 +caricatural,​ les intonations de sa voix en font un comédien complet, aussi à l’aise dans le comique que dans le dramatique.
 +En 1961, il exprime la diversité de son talent dans le film de Luciano Salce, Mission ultrasecrète. Il tient le rôle d’un milicien
 +fasciste chargé d’arrêter un résistant. Il travaille avec le réalisateur pour quatre autres films dont Le canard à l’orange (1975).
 +Il devient l’un des meilleurs interprètes de la comédie italienne, grâce à La marche sur Rome (1962), une satire du fascisme.
 +
 +En 1963, il découvre l’humour noir et trouve en Marco Ferreri un maître. Il joue entre autres dans Le lit conjugal (1963), Le
 +mari de la femme à barbe (1963), L’audience (1971) et La grande bouffe (1973). Ces films imposent le comédien auprès du
 +public et de la critique. Capable de camper des personnages tout en nuances, Ugo Tognazzi est l’un des comédiens italiens
 +les plus sollicités. Il joue pour Pietro Germi (Beaucoup trop pour un seul homme, 1967), Pier Paolo Pasolini (Porcherie,
 +1969), Alberto Lattuada (Venez donc prendre le café chez nous, 1970), Elio Petri (La propriété c’est plus le vol, 1973), Luigi
 +Comencini (Qui a tué le chat, 1977), Ettore Scola (La terrasse, 1980), Bernardo Bertolucci (La tragédie d’un homme ridicule,
 +1981)... Il reste inoubliable dans l’adaptation cinématographique de la pièce de théâtre La cage aux folles (1978), réalisée
 +par Edouard Molinaro. Tognazzi reprend le rôle de Renato, un homosexuel interprété au théâtre par Jean Poiret. Il meurt en
 +1990 à l’âge de 68 ans après avoir joué dans plus de 80 films.
 +
 +===== Liens =====
 +
 +[[https://​www.italieaparis.net/​actualite/​tag/​Ugo Tognazzi|Articles sur Ugo Tognazzi]] ​

Outils personnels