MUSIQUE  ▪  RESTAURANTS  ▪  CINÉMA  ▪  LIVRES  ▪  ART ET EXPOS  ▪  THÉÂTRE  ▪  ANNONCES

PIZZERIAS  ▪  EMPLOI  ▪  CONFÉRENCES ET DÉBATS  ▪  WIKITALIE  ▪  AVANTAGES MEMBRES

NOS COURS  ▪  RÉDUCTIONS ET INVITATIONS  ▪  GASTRONOMIE  ▪  DIVERS  ▪  DOSSIERS

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

giuseppe-ciarrapico [2018/05/08 15:21] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Giuseppe Ciarrapico ======
  
 +{{https://italopolis.italieaparis.net/images/wikitalie/ciarrapico.jpg |Giuseppe Ciarrapico}}Giuseppe Ciarrapico, pour les amis "il Ciarra"  a été l’éditeur le plus connu de la
 +droite italienne.\\
 +Membre éminent du [[Mouvement social italien]], il a été
 +accusé en 1986 d’apologie du fascisme.
 +
 +Devenu président des thermes de [[Fiuggi]], il a quitté son
 +parti pour adhérer à la [[Démocratie Chrétienne]] de [[Giulio
 +Andreotti]].
 +
 +En 1993, il a été condamné à deux ans de réclusion pour
 +l’affaire de l’achat de la Casina Valadier (une villa dans le
 +centre de Rome) et il a été impliqué dans le scandale de
 +la Safim-Italsanità.
 +
 +Il a de nouveau été arrêté quelque temps plus tard et
 +accusé de financement illicite des partis politiques et
 +condamné en 2000.
 +
 +En 1996, il a également été impliqué dans le procès du
 +crack de la [[banque Ambrosiano]] de [[Roberto Calvi]].
 +
 +Aux élections politiques de 2008, il a été élu sénateur sur
 +la liste du Parti du peuple pour les libertés (Il Partito del
 +popolo della libertà) de [[Silvio Berlusconi]].
 +
 +===== Les problèmes judiciaires =====
 +
 +Sa première condamnation remonte à 1974. Il est condamné au payement d'une amende de 623.500 lires (env. 330 euros)  pour la violation de la loi qui interdit "le travail des enfant et des adolescents".
 +
 +En 1993, il est condamné à deux ans de réclusion pour l’affaire de l’achat de la Casina Valadier (une villa dans le centre de Rome) et il est impliqué, avec Mauro Leone, fils de l'ancien Président de la République [[Giovanni Leone]], dans le scandale de
 +la Safim-Italsanità.
 +
 +En 1996, il est condamné d'abord à 5 ans, puis réduits à 4 en appel pour la banqueroute de la [[banque Ambrosiano]] de [[Roberto Calvi]].
 +
 +En 2000, il est condamné définitivement pour la violation de  la loi sur le financement publique des partis politiques.  
 +
 +===== Son retour en politique =====
 +
 +Au élections législative de 2008 Giuseppe Ciarrapico s'est présenté pour le sénat dans la circonscription de Rome. Il venait de faire des déclarations compromettants à la presse à propos du Fascisme. Il n'a jamais renier son appartenance à ce mouvement et il est fier de se dire fasciste. Malgré les polémiques provoquées par ces declarations Silvio Berlusconi a fait de tout pour l'avoir dans sa liste. En effet, ses alliés de [[Alleanza nazionale]] et de la [[Ligue du Nord]] ne voulaient pas de lui.
 +
 +"Nous devons faire une campagne électorale et nous devons gagner. L'éditeur Ciarrapico est propriétaire d'importants journaux qui ne nous sont pas hostiles. Il est fondamental que ces journaux continuent de l'être car tous les autres grands journaux sont avec nos ennemis". C'est avec ces déclarations que Silvio Berlusconi a justifié son choix de garder Ciarrapico dans ses listes. 
 +
 +
 +
 + 
 + 

Outils personnels