MUSIQUE  ▪  RESTAURANTS  ▪  CINÉMA  ▪  LIVRES  ▪  ART ET EXPOS  ▪  THÉÂTRE  ▪  ANNONCES

FORUM  ▪  EMPLOI  ▪  CONFÉRENCES ET DÉBATS  ▪  WIKITALIE  ▪  AVANTAGES MEMBRES

NOS COURS  ▪  RÉDUCTIONS ET INVITATIONS  ▪  GASTRONOMIE  ▪  DIVERS  ▪  DOSSIERS

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

elisabetta-rasy [2018/05/08 17:21] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Elisabetta Rasy ======
 +
 +
 +Elisabetta Rasy débute en littérature avec La première extase (La prima estasi, Mondadori, Premio Mondello 1985), une méditation romanesque sur la vie de sainte Thérèse de Lisieux, qui inaugure « l’historiographie de l’intériorité », dans laquelle s’inscrira une partie considérable de son œuvre. Elisabetta Rasy construit ses « romans d’après nature », selon deux différents registres thématiques. D’un côté, des histoires sur des personnages ayant réellement existé, comme Mary Wollstonecraft,​ figure importante du siècle des Lumières dans le Paris de la Terreur révolutionnaire,​ pour La citoyenne de l’ombre (L’ombra della luna, Rizzoli, 1999). De l’autre, des romans comme //​Pausillipe//​ (Posillipo, Rizzoli, 1997) et //Entre nous// (Tra noi due, Rizzoli, 2002), où l’écriture allie fiction et autobiographie pour tisser une narration fortement ancrée dans la réalité. La science des adieux ​ (Seuil 2008)
 +
 +===== Liens =====
 +
 +  *[[https://​www.italieaparis.net/​actualite/​rasy-science-adieux-10262.php|La science des adieux]] ​
 +  *[[https://​www.italieaparis.net/​actualite/​tag/​Elisabetta Rasy|Elisabetta Rasy dans l'​actualité de l'​Italie à Paris]] ​
  

Outils personnels