MUSIQUE  ▪  RESTAURANTS  ▪  CINÉMA  ▪  LIVRES  ▪  ART ET EXPOS  ▪  THÉÂTRE  ▪  ANNONCES

PIZZERIAS  ▪  EMPLOI  ▪  CONFÉRENCES ET DÉBATS  ▪  WIKITALIE  ▪  AVANTAGES MEMBRES

NOS COURS  ▪  RÉDUCTIONS ET INVITATIONS  ▪  GASTRONOMIE  ▪  DIVERS  ▪  DOSSIERS

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

tonino-de-bernardi [2018/05/08 17:21] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Tonino De Bernardi ======
 + 
 + 
 + 
 +« //Dans tous les films de Tonino, ses vidéos, et sa vie elle-même, ce qui me touche le plus, 
 +cʼest cette qualité rare de spontanéité et dʼinnocence permanente. Pas une innocence naïve, ​
 +mais une innocence très profonde et complexe, paradisiaque… Oui, continue de travailler, ​
 +Tonino. Le monde a besoin de ta douceur, et des fragments de Paradis que tu aides à 
 +garder en vie dans ton travail.// » 
 +Jonas Mekas    ​
 + 
 +Tonino de Bernardi est né en 1937 près de Turin. Diplômé dʼhistoire de la 
 +musique, il devient membre de la Coopérative du Cinéma Indépendant et 
 +fréquente les artistes italiens de lʼunderground. En 1967, il réalise avec le 
 +peintre Paolo Menzio Il mostro verde puis seul, Dei. Dans les années 70, il se 
 +retire à la campagne où il enseigne la littérature au collège. Parallèlement,​ il 
 +continue dʼexpérimenter lʼécriture,​ la réalisation et la peinture. ​
 +En 1987, il tourne Elettra, adaptation libre de la tragédie de Sophocle. Le film 
 +sera récompensé au Festival de Turin et dès lors ses oeuvres sont présentées ​
 +à Paris (Centre Pompidou), Londres, Berlin, Rotterdam. En 1989 son film 
 +Viaggo a Sodoma est salué par un premier prix ex aequo avec La puissance de 
 +la parole de Jean-Luc Godard au World Wide Video Festival de La Haye. 
 +En 1999, « Appassionate », un mélodrame musical sur Naples, est sélectionné ​
 +en compétition officielle au Festival de Venise, et récompensé la même année ​
 +par le Prix Georges Sadoul en France. Depuis, Tonino s'est tourné vers la 
 +vidéo numérique, ce qui lui permet d'​arpenter le monde et les rues des grandes ​
 +métropoles avec souplesse et poésie.  ​
 + 
 +Au fil d'une oeuvre qui court sur près de 40 ans, Tonino de Bernardi s'​est ​
 +imposé, grâce à son intransigeance et son goût de la liberté, comme une figure ​
 +marquante de l'​avant-garde italienne.  ​
 +
 +===== Filmographie sélective =====
 + 
 +  * IL MOSTRO VERDE (1967) ​
 +  * VASO ETRUSCO (1967) ​
 +  * DEI (1968) ​
 +  * DONNE (1982) ​
 +  * ELETTRA (1987) (mention spéciale Torino 1987) 
 +  * VIAGGIO A SODOMA (1988) (Prix ex aequo World Wide Video Festival Den Haag) 
 +  * UCCELLI DI TERRA / UCCELLI CHE VANNO (1993) ​ (Festival de Locarno 1993) 
 +  * PICCOLI ORRORI (1994) (mention spéciale Festival de Taormina 1994) 
 +  * SORRISI ASMATICI - LA FORZA DELL'​ILLUSIONE (Nuovi Territori Venezia 1997) 
 +  * APPASSIONATE (1999) ​ (en compétition officielle Festival de Venise 1999, Prix Georges ​
 +  * Sadoul 1999) 
 +  * ROSATIGRE (2000) (Nuovi Territori Venezia 2000, Rotterdam 2001) 
 +  * FARELAVITA (2001) (Nuovi Territori Venezia 2001, Sao Paulo 2001, Rotterdam 2002) 
 +  * LEI (2002) (Nuovi Territori Venezia 2002, Festival Annecy Cinéma Italien 2002, Rotterdam 2003)  ​
 +  * SERVA E PADRONA (2003) (Torino 2003, Rotterdam 2004, Buenos Aires 2004)  ​
 +  * MARLENE DE SOUSA (2004) (Torino 2004, Rotterdam 2005, Sao Paulo 2005) 
 +  * PASSATO PRESENTE (2005) (Torino 2005, Rotterdam 2006, Buenos Aires 2006) 
 +  * ACCOLTELLATI (2006) (Torino 2006) 
 +  * PANE, PIAZZA DELLE CAMELIE (2008) (Torino 2008, Rotterdam 2009) 
 +  * TWENTY PUCCINI EPISODE « UN BEL DI VEDREMO» (2008) (Lucca 2008, Côté Court Pantin 2009) 
 +  * BUTTERFLY LʼATTESA (2010) (Torino 2010, Rotterdam 2011) 
 +
 +===== Liens =====
 +
 +[[http://​www.italieaparis.net/​actualite/​tag/​Tonino De Bernardi|Tonino De Bernardi dans l'​actualité et les archives de l'​Italie à Paris]]
 + 
  

Outils personnels