MUSIQUE  ▪  RESTAURANTS  ▪  CINÉMA  ▪  LIVRES  ▪  ART ET EXPOS  ▪  THÉÂTRE  ▪  ANNONCES

PIZZERIAS  ▪  EMPLOI  ▪  CONFÉRENCES ET DÉBATS  ▪  WIKITALIE  ▪  AVANTAGES MEMBRES

NOS COURS  ▪  RÉDUCTIONS ET INVITATIONS  ▪  GASTRONOMIE  ▪  DIVERS  ▪  DOSSIERS

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

sal-da-vinci [2018/05/08 17:21] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Sal Da Vinci ======
 +
 +Sal Da Vinci est un chanteur italien contemporain. Son nom est le pseudonyme de Salvatore Michael Sorrentino, né à New York en 1969, mais est un vrai napolitain, comme son père, Mario : c’est “à cause” de ce dernier que Sal vit le jour aux États-Unis (sa mère Anna l’ayant rejoint lors d’un concert dans la métropole américaine).
 +  ​
 +Sal fait ses débuts au théâtre en 1976 à l’âge de 7 ans, devenant l’enfant prodige des planches et mettant en avant sur toutes les scènes d’Italie une forme de spectacle populaire //La scenegiatta//​.
 +
 +Deux ans plus tard, il joue dans le film //Figlio mio sono innocente//,​ aux côtés de son père Mario, Pietro De Vico, Dolores Palumbo, Giuseppe Anatrella, Carlo Taranto et Gennarino Palumbo.
 +
 +Puis, en 1979, il apparait dans //Napoli : storia d’amore e di vendetta// avec Paola Pitagora, Richard Harrison et Nunzio Gallo. En 1983, il tourne //Il motorino// qui deviendra le film culte de l’époque.
 +
 +Outre ses activités théâtrales,​ Sal continu dans le cinéma et, après avoir interprété certains films à  grands succès au début des années 80, il joue en 1987 dans  //Troppo forte// avec Carlo Verdone et Alberto Sordi, mais l’immense amour qu’il a pour la musique prend le dessus : à 20 ans, il écrit et chante et c’est finalement en 1993, qu’il est  engagé par //Dischi Ricordi// avec qui il sort deux Cds : “Vera” et “Un po’ di noi”.  ​
 +
 +Il gagne, à ses débuts en tant que chanteur, le Festival Italiano de Canale 5 avec la chanson “Vera”, qui deviendra un best-seller en Amérique du Sud (“Vida mi Vida”) , chantée par le jeune artiste argentin Marcos Llunas, vendue à plus de 4 millions d’exemplaires dans le monde entier.
 +En 1995, il chante devant le Pape Jean-Paul II dans la niche de Loretto, en direct ​ des Eurovisions sur Raiuno, une magnifique version de “Salve Regina” en latin, devant plus de 450 000 personnes.
 +
 +En 1998, il enregistre son troisième cd avec EMI et un de ses clips “Sei divina” sera l'un des plus programmés cette année-là. Ce clip, attire également l’attention de Eros Ramazzotti, qui invite alors Sal à prendre part à l’initiative de “Nazionale Italiani Cantanti”.
 +
 +En 1999, il rencontre Roberto De Simone qui lui confie un rôle dans “Opera buffa del giovedi santo”, qui fera son retour sur scène vingt ans  après ses débuts avec Peppe et Concetta Barra comme personnages principaux. Le spectacle débute le 12 janvier 2000 au théâtre Metastasio de Prato, et se produira dans les plus prestigieux théâtre italiens pendant plus de deux ans. 
 +Le 29 septembre de la même année, la MBO publie le single “Vurria saglire in cielo” tiré d’un thème mélodique de Roberto De Simone en napolitain archaïque du XVIII ème siècle, un gospel napolitain accompagné d’un texte en italien. ​
 +
 +Toujours en 2000 Sal participe à l’émission “Viva Napoli” présentée par Mike Buongiorno et gagne le prix international Videoitalia en tant qu’interprète et artiste le plus voté à l’étranger.
 +Pendant quatre saisons théâtrales,​ de mars 2002 à février 2007, avec plus de 600 représentations et plus de 650 000 spectateurs il est protagoniste du music-hall “C'​era una volta Scugnizzi”,​ de Claudio Mattone et Enrico Vaime (régie et chorégraphie de Gino Landi),
 +Vainqueur du prix ETI comme meilleur Music-Hall de l’année 2003.
 +
 +En 2005, il est protagoniste dans “Anime napoletane”,​ un projet musical et théâtral imaginé et produit par Claudio et Tullio Mattone pour le “Napoliteatro”.
 +En 2008, après un exaltant tour estival, il devient l’invité permanent du programme “Volami nel cuore” en direct le samedi soir sur Raiuno pendant 7 émissions.
 +Grand succès avec le spectacle musicale “Canto per Amore” dans le lequel il joue. Chorégraphie et mise en scène de Gino Landi, scénographie et costumes de Cappellini-Licheri,​ texte de Depsa / Sal Da Vinci, 8 danseurs, 10 musiciens dans une production du théâtre Diana de Naples. En un mois, seulement en Campanie, le spectacle a réussi à attirer 36 640 spectateurs. Parallèlement au spectacle théâtral, sortie de l’album éponyme qui contient aussi l’inédit “Canto per Amore” produit par GGD Productions.
 + 
 +En 2009, Sal était protagoniste du 59ème Festival de San Remo, présenté par Paolo Bonolis, dans lequel il a participé dans la catégorie “Artistes” avec le morceau “Non riesco a farti innamorare” (texte de Vincenzo D’Agostino – Gigi D’Alessio,​ musique de Sal Da Vinci – Gigi D’Alessio),​ contenu dans l’album éponyme sorti le 18 février 2011. Il est arrivé 3ème.Depuis la sortie de son dernier album “Mercante di Stelle” Sal, multiplie les dates avec son spectacle à succès “IO + VOI = NOI”.
  

Outils personnels