MUSIQUE  ▪  RESTAURANTS  ▪  CINÉMA  ▪  LIVRES  ▪  ART ET EXPOS  ▪  THÉÂTRE  ▪  ANNONCES

PIZZERIAS  ▪  EMPLOI  ▪  CONFÉRENCES ET DÉBATS  ▪  WIKITALIE  ▪  AVANTAGES MEMBRES

NOS COURS  ▪  RÉDUCTIONS ET INVITATIONS  ▪  GASTRONOMIE  ▪  DIVERS  ▪  DOSSIERS

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

marcello-fois [2018/05/08 17:21] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Marcello Fois ======
 +
 +{{https://​italolopolis.italieaparis.net/​images/​wikitalie/​fois.jpg |Marcello Fois}}Marcello Fois est né à [[Nuoro]] ([[Sardaigne]]) en 1960. Il est écrivain, scénariste et dramaturge. \\
 +Il quitte la Sardaigne pour étudier à Bologne où il obtient en 1986 sa maîtrise de lettres.
 +
 +En 1990, Il fonde avec d'​autres écrivains de la ville le [[Gruppo dei Tredici]] (Groupe des Treize).
 +
 +Il vit toujours à [[:​lieux:​Bologne]].
 +
 +
 +===== Ses romans =====
 +
 +Trois ans plus tard il écrit son premier roman //[[Ferro recente]]// (Un silence de fer) paru en 1992 dans une collection consacrée à des jeunes auteurs italiens, parmi lesquels [[Carlo Lucarelli]] et [[Giuseppe Ferrandino]].
 +
 +Toujours en 1992, il publie //​[[Picta]]//,​ avec lequel il gagne le [[Prix Italo Calvino]] //ex æquo// avec [[Mara De Paulis]]. En 1997, il remporte le [[Prix Dessì]] avec //Nulla// (Rien), roman qui marque le début de sa collaboration avec la maison d’édition [[Il Maestrale]].  ​
 +
 +En 1998, paraît //[[Sempre caro]]//, premier roman d’une trilogie suivi de //Sangue dal cielo// (//[[Le sang du ciel]]//) et //L’altro mondo// (//​[[L'​autre monde]]//), qui se passent tous dans la ville de Nuoro à la fin du XIX siècle. Le personnage principal est l’avocat Bustianu, qui apparemment est inspiré d’un avocat sarde qui a réellement existé, [[Sebastiano Satta]]. Avec //Sempre caro//, Fois gagne le Prix Scerbanenco la même année de sa parution. ​ Avec Dura madre il remporte le [[Prix Fedeli]] en 2002 et en 2007 il reçoit le [[Prix Lama e trama]] pour l’ensemble de son œuvre carrière. ​
 +
 +En 2006, il publie //Memoria del vuoto// ([[http://​www.italieaparis.net/​actualite/​10563-memoire-du-vide-roman-de-marcello-fois.html|Mémoire du vide]]), roman sur [[Samuele Stochino]], célèbre bandit surnommé « le tigre de l’Ogliastra ». Ce livre remporte en 2007 le [[Prix Grinzane Cavour]] pour la littérature italienne, le [[Prix Volponi]] ainsi que le [[Prix Alassio]].
 +
 +===== Fois scénariste et dramaturge =====
 +
 +Mais Marcello Fois n’est pas que romancier. Il est l’auteur de plusieurs scénarios pour la télévision (//​Distretto di polizia, L'​ultima frontiera//​) et pour le cinéma (//Ilaria Alpi. Il più crudele dei giorni//). \\
 +Il est aussi dramaturge. Il a écrit notamment les pièces //​L'​ascesa degli angeli ribelli//, //Di profilo//, //​Stazione//​ (acte unique pour la commémoration des victimes de l'​[[attentat de la gare de Bologne]] 2 août 1981), //Terra di nessuno// et //Cinque favole sui bambini// (diffusé à épisodes à la radio sur Radio 3 Rai). La fiction télévisée //Disegno di sangue// a été tirée de sa  nouvelle éponyme, publiée en 2005 dans le recueil //​Crimini//​. En France ce recueil porte le titre de [[http://​www.italieaparis.net/​actualite/​petits-crimes-italiens-10266.php|Petits crimes italiens]] où la nouvelle de Fois s’appelle //Ce qui manque//​. ​
 +
 +===== Œuvres =====
 +
 +==== Publications en Italie ====
 +
 +//La liste suivante ne comprend pas les recueils de différents auteurs où Fois est présent.//
 + 
 +  * //Ferro Recente// (Granata Press, 1992;  Einaudi ​ 1999)
 +  * //Picta// (Marcos y Marcos, 1992;  Frassinelli ​ 2003)
 +
 +  * //Meglio morti// (Granata Press, 1993;  Einaudi2000)
 +
 +  * //Falso gotico nuorese// (Condaghes, 1993; puis dans "​Materiali",​ Il Maestrale 2002)
 +
 +  * //Il silenzio abitato delle case// (Moby Dick, 1996)
 +
 +  * //Gente del libro// (Marcos y Marcos, 1996)
 +
 +  * //Sheol// (Hobby & Work Publishing, 1997)
 +
 +  * //Nulla// (Il Maestrale, 1997; "Prix Dessì"​)
 +
 +  * //Sempre caro// (préfacé par Andrea Camilleri, Il Maestrale 1998; puis coédition Il Maestrale/​Frassinelli,​ 1999)
 +
 +  * //​Radiofavole//​ (nouvelles en musique avec CD; avec Fabrizio Festa, Moby Dick, 1998)
 +
 +  * //Gap// (Frassinelli,​ 1999)
 +
 +  * //Sangue dal cielo// (préfacé par Manuel Vázquez Montalbán, Il Maestrale/​Frassinelli,​ 1999)
 +
 +  * //Sola andata// (EL, 1999)
 +
 +  * //​Cerimonia//​ (CLUEB, 2000)
 +  * //Compagnie difficili// (avec Albert Sánchez Piñol, Literalia, 2000)
 +
 +  * //Dura madre// (Einaudi, 2001)
 +  * //Piccole storie nere// (Einaudi, 2002)
 +
 +  * //​L'​altro mondo// (Il Maestrale/​Frassinelli,​ 2002)
 +
 +  * //​Materiali//​ (Il Maestrale, 2002; réédition de différents écrits déjà publiés)
 +
 +  * //Ilaria Alpi. Il più crudele dei giorni// (avec Ferdinando Vicentini Orgnani, Frassinelli,​ 2003)
 +
 +  * //​Tamburini. Cantata per voce sola// (Il Maestrale, 2004)
 +
 +  * //Memoria del vuoto// (Einaudi, 2006)
 +
 +  * //​L'​ultima volta che sono rinato// (Einaudi 2006; poesie)
 +
 +  * //In Sardegna non c'è il mare. Viaggio nello specifico barbaricino//​ (Laterza 2008)
 +
 +
 +==== Publications en France ====
 +
 +
 +  * //Sempre caro// trad. par Serge Quadruppani,​ préface d'​Andrea Camilleri, Paris, Seuil (Points, 820), 2001, 2005
 +  ​
 +  * //Sheol//, Paris, Tram'​éditions,​ 1999 ; Paris, Seuil (Points, 735), 2000
 + 
 +  * //Sang du ciel//, Paris, Tram'​éditions,​ 2000 ; Seuil (Points-policier,​ 926), 2001
 + 
 +  * //Un silence de fer//, Paris, Seuil, 2000 ; Seuil (Points-policier,​ 1189), 2004
 + 
 +  * //Plutôt mourir//, Paris, Seuil, 2001 ; Seuil (Points, 1298), 2005
 + 
 +  * //Gap//, Paris : Seuil, 2002
 + 
 +  * //Nulla : une espèce de Spoon river//, Paris, Fayard, 2002
 + 
 +  * //Ce que nous savons depuis toujours//, Paris, Seuil, 2003
 + 
 +  * //Ce que tu m'as dit de dire//, Paris, Gallimard, 2004
 + 
 +  * //Les hordes du vent//, Paris, Seuil, 2005
 + 
 +  * //Petites histoires noires//, Paris, Seuil, 2005
 +
 +  * //​[[http://​www.italieaparis.net/​actualite/​10563-memoire-du-vide-roman-de-marcello-fois.html|Mémoire du vide]]//, Paris, Seuil, 2008
 + 
 +===== Liens =====
 +
 +  * [[https://​www.italieaparis.net/​actualite/​tag/​Marcello Fois|Marcello Fois dans l'​actualité et les archives de l'​Italie à Paris]]
 +  * [[https://​italopolis.italieaparis.net/​articles/​157-marcello-fois|Entretien avec Marcello Fois]], par Stefano Palombari
  

Outils personnels