MUSIQUE  ▪  RESTAURANTS  ▪  CINÉMA  ▪  LIVRES  ▪  ART ET EXPOS  ▪  THÉÂTRE  ▪  ANNONCES

FORUM  ▪  EMPLOI  ▪  CONFÉRENCES ET DÉBATS  ▪  WIKITALIE  ▪  AVANTAGES MEMBRES

NOS COURS  ▪  RÉDUCTIONS ET INVITATIONS  ▪  GASTRONOMIE  ▪  DIVERS  ▪  DOSSIERS

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

gianni-zanasi [2018/12/18 09:31] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Gianni Zanasi ======
 +
 +
 +{{https://​italopolis.italieaparis.net/​images/​portraits/​zanasi.jpg |Gianni Zanasi}}Né en 1965 près de Modène, Zanasi suit des études de philosophie à
 +Bologne puis des cours d’écriture théâtrale et une formation de cinéma
 +organisée par [[Nanni Moretti]].
 +
 +Après deux années d’études,​ il réalise un court-métrage,​ primé dans
 +plusieurs festivals, qui va profondément marquer sa carrière, //Le belle prove//
 +(Les beaux essais, 1992). Après le tournage d’un fi lm qui ne sera jamais
 +monté, il fonde en 1994 sa propre société de production avec Rita Rognoni
 +(la Pupkin Film), une femme qui reste encore aujourd’hui sa plus fi dèle
 +collaboratrice.
 +
 +Dans //Nella mischia// (Dans la mêlée, 1995, Quinzaine des Réalisateurs du
 +festival de Cannes 1996), son premier long métrage, Zanasi reprend les
 +jeunes acteurs qui avaient fait le succès de //Le belle prove// dont il insère
 +d’ailleurs quelques minutes dans le film. Se partageant entre l’école et le
 +travail, les adolescents protagonistes veulent conquérir leur indépendance
 +et sont prêts à tout pour cela : petits larcins, trafics en tous genres. La
 +tendresse du regard, la qualité des dialogues, le naturel des acteurs,
 +quelques belles trouvailles narratives, font de ce film une œuvre savoureuse,
 +scandaleusement interdite en Italie aux moins de 14 ans.
 +
 +Sélectionné en compétition à Venise, le deuxième film de Zanasi, //A domani//
 +(A demain, 1998), qui, de l’aveu même du cinéaste, a été difficile à
 +écrire après le bon accueil réservé à la première œuvre, en réutilise les
 +ingrédients,​ forçant légèrement sur l’aspect merveilleux. Zanasi donne
 +à nouveau les rôles principaux à deux adolescents,​ un frère et une sœur,
 +respectivement de 15 et 17 ans. Récit de formation, l’intention consiste
 +ici à bâtir une confrontation entre la jeune fille qui aspire à devenir adulte
 +et son frère qui choisit de s’enfermer dans un monde parallèle. L’auteur
 +confi rme les qualités qui avaient fait de lui une révélation (même en France)
 +et l’originalité de son talent. Le cinéaste reste profondément attaché à
 +//Nella mischia// et à ses interprètes comme le prouve son troisième film,
 +//Fuori di me// (Hors de moi, 1999) : il y reprend l’un des jeunes protagonistes
 +en se rendant avec lui (le cinéaste se met donc en scène dans son propre
 +rôle) et avec un autre acteur ([[Paolo Sassanelli]],​ qui a joué dans tous les
 +films de Zanasi), à [[:​lieux:​Bari]] pour tourner un film. L’histoire romance à peine leurs mésaventures : les comédiens se font passer pour des stars de la télé mais
 +ils sont aussi aux prises avec la délinquance des quartiers périphériques.\\
 +Un film réalisé en neuf jours, en grande liberté, pratiquement sans
 +scénario. Mais l’improvisation et le minimalisme ne nuisent guère à la
 +réflexion lucide et sincère sur la portée du travail de cinéaste. Toujours
 +dans le même esprit, mais filmé en numérique, Zanasi réalise avec
 +Lucio Pellegrini (qui devient dès lors le troisième membre de la Pupkin)
 +le docu-fiction //La vita è breve ma la giornata è lunga// (La vie est brève
 +mais la journée est longue, 2004). Les auteurs y suivent non sans humour
 +les déambulations d’une douzaine de jeunes acteurs, dont certains sont
 +depuis devenus célèbres, [[Vittoria Puccini]], [[Pierfrancesco Favino]]… Entre
 +galères quotidiennes et engagement pacifiste, le portrait de ces comédiens,
 +loin des diatribes habituelles sur la crise du cinéma italien, est proposé avec
 +une ironie et un entrain communicatifs.
 +
 +Zanasi devra attendre huit ans pour tourner un nouveau film pour le cinéma
 +(en 2003, il avait signé une série télé avec [[Silvio Orlando]] et en 2006
 +un documentaire sur les Jeux Olympiques d’hiver de Turin).
 +
 +Sélectionné en 2007 à Venise, [[http://​www.italieaparis.net/​actualite/​zanasi-ciao-stefano-10444.php|Ciao Stefano]] ne renie rien du cinéma de son
 +auteur mais en souligne la plus grande maturité. On y retrouve la description
 +des hypocrisies de la vie de province, des liens familiaux houleux, un jeu
 +d’acteurs qui laisse toujours une certaine place à l’improvisation. Ces derniers
 +sont pratiquement tous des professionnels aguerris : [[Valerio Mastandrea]],​
 +[[Giuseppe Battiston]],​ [[Anita Caprioli]], Teco Celio, Dino Abbrescia, et leurs
 +personnages sont extrêmement écrits. La nouveauté consiste également
 +dans un montage beaucoup plus rapide qui enchaîne de nombreuses
 +scènes assez brèves. Même si le film est toujours en partie autoproduit,​
 +la sensation est celle d’une œuvre plus rigoureuse sans pour autant perdre
 +le naturel et la spontanéité qui font le cachet du cinéma de Zanasi.
 +
 +L’histoire de ce guitariste punk rock qui traverse une crise sentimentale
 +et professionnelle et décide de rentrer faire le point dans sa famille (dans
 +l’Émilie natale du cinéaste) permet à Zanasi de faire lui-même une sorte de
 +bilan de son cinéma. L’anticonformiste fait vite le constat que les membres
 +de sa famille et surtout l’entreprise familiale se portent encore plus mal que
 +lui. Un récit traité sur le ton de la comédie, genre qui permet de faire avaler
 +la rudesse de situations qui auraient tout aussi bien pu faire l’objet d’un film
 +dramatique.
 +
 +Là est la force de l’oeuvre de Gianni Zanasi. Le cinéaste réussit à
 +peindre des personnages placés face à leur destin, souvent à la croisée
 +des chemins, parfois même au bord du gouffre, sans jamais s’apitoyer
 +sur leur sort, préférant les mettre en jeu / en scène avec un regard
 +décalé, empreint d’une douce ironie et d’une empathie sans réserve. »
 +
 +===== Filmographie =====
 +
 +  * 2007 //​[[http://​www.italieaparis.net/​actualite/​zanasi-ciao-stefano-10444.php|Ciao Stefano]]// (non pensarci) Festival de Venise, Venice Days
 +
 +  * 2004 //La Vita è breve ma la giornata è lunghissima (La vie est brève mais la journée est très longue)// Documentaire,​ DV-beta numérique. Venise, en compétition (oeuvres sur support numérique)
 +
 +  * 1999 //Fuori di me (Hors de moi)// Festival de Turin, en compétition
 +
 +  * 1998 //A domani (A demain)// Venise, en compétition
 +
 +  * 1995 //Nella Mischia (Dans la mêlée)// Cannes, Quinzaine des réalisateurs
 +
 +  * 1992 //Le belle prove (Les beaux essais)// Court métrage
 +
 +===== Liens =====
 +
 +[[https://​www.italieaparis.net/​actualite/​tag/​Gianni Zanasi|Gianni Zanasi dans l'​actualité de L'​Italie à Paris]]
 +
  

Outils personnels