MUSIQUE  ▪  RESTAURANTS  ▪  CINÉMA  ▪  LIVRES  ▪  ART ET EXPOS  ▪  THÉÂTRE  ▪  ANNONCES

PIZZERIAS  ▪  EMPLOI  ▪  CONFÉRENCES ET DÉBATS  ▪  WIKITALIE  ▪  AVANTAGES MEMBRES

NOS COURS  ▪  RÉDUCTIONS ET INVITATIONS  ▪  GASTRONOMIE  ▪  DIVERS  ▪  DOSSIERS

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

francesco-de-gregori [2018/05/08 15:21] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Francesco De Gregori ======
  
 +{{https://italopolis.italieaparis.net/images/wikitalie/de-gregori.jpg |Francesco De Gregori}}Francesco De Gregori est né à [[Rome]] le 4 avril 1951 mais, ayant passé son adolescence à [[Pescara]], il revient dans la capitale à la fin des années 60, il y vit les mouvements étudiants, y découvre Dylan qui influencera fortement ses premières chansons. Avec celles-ci, il commence à se produire au Folkstudio de Giancarlo Cesaroni. Durant cette période, il se produit comme guitariste au côté de Caterina Bueno et en 1972, il enregistre son premier album, en compagnie d'[[Antonello Venditti]], Theorius Campus. L'année suivante, il sort son premier album solo, Alice non lo sa. L'album suivant, Francesco de Gregori, (1974) est plus abouti, il montre tout le talent du jeune De Gregori, son sens de la métaphore, ses recherches sur le langage, un langage à la fois surréaliste et hermétique. De Gregori se réfère plus clairement aux folksinger américains qu'à la tradition italienne. C'est avec les albums //Rimmel// (1975) et //Buffalo Bill// (1976) que De Gregori va connaître le grand succès tant critique que public. En 1979, il participe avec [[Lucio Dalla]] à une tournée triomphale pour l’album// Banana Republic// avec [[Ron]] et les [[Stadio]]. L'album //Titanic// (1982), écrit en collaboration avec [[:portraits:Giovanna Marini]], sorte de bilan d'une génération, marque un tournant important dans la carrière de De Gregori, et est considéré par beaucoup de critiques comme son meilleur album.
 +
 +En 1983, il écrit la musique du film //Flirt// de [[Roberto Russo]], interprété par [[Monica Vitti]], avec la chanson //La donna cannone//, sans doute une des plus belles chansons italiennes des années 80. Dans les albums suivants, De Gregori soignera de plus en plus la musique, en particulier dans //Terra di nessuno// de 1987. Dans les années 90, le langage se fera plus simple et la musique plus rock. En 1998, //La Valigia dell'attore// reçoit le prix Targa Tenco comme la meilleure chanson de l’année. En 2001, il sort //Amore nel pomeriggio//, pour lequel il collabore, pour les arrangements, avec des artistes reconnus comme [[Franco Battiato]] et [[Nicola Piovani]]. Le disque obtient la Targa Tenco comme meilleure œuvre de l’année, ex-aequo avec [[Vinicio Capossela]]. En 2002, De Gregori, surprenant comme toujours, sort un disque de chansons populaires italiennes, //Il fischio del vapore//, en collaboration avec [[:portraits:Giovanna Marini]], qui obtient un succès inespéré. Le chanteur romain revient avec un album d'inédits en 2005 avec //Pezzi// qui s'adjuge de nouveau la Targa Tenco pour le meilleur album de l'année, en 2006 avec Calypsos et en 2008 avec //Per brevità chiamato artista//.
 +
 +
 +===== Liens =====
 +
 +  * Retrouvez [[https://www.italieaparis.net/actualite/tag/Francesco De Gregori|Francesco De Gregori dans l'actualité et les archives de l'Italie à Paris]] 
 + 

Outils personnels