MUSIQUE  ▪  RESTAURANTS  ▪  CINÉMA  ▪  LIVRES  ▪  ART ET EXPOS  ▪  THÉÂTRE  ▪  ANNONCES

FORUM  ▪  EMPLOI  ▪  CONFÉRENCES ET DÉBATS  ▪  WIKITALIE  ▪  AVANTAGES MEMBRES

NOS COURS  ▪  RÉDUCTIONS ET INVITATIONS  ▪  GASTRONOMIE  ▪  DIVERS  ▪  DOSSIERS

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

carmine-pecorelli [2018/05/08 17:21] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Carmine Pecorelli ======
 +
 +
 +{{https://​italopolis.italieaparis.net/​images/​wikitalie/​pecorelli.jpg |Carmine Pecorelli}}Carmine Pecorelli (né à Sessano du Molise, le 14 juin 1928 et mort à  [[Rome]], le 20 mars 1979) est un journaliste très particulier. Plus connu sous le nom de Mino Pecorelli. Il a eu à disposition un vrai journal où écrire uniquement peu de temps avant d’être tué. Avant cette date, il écrivait pour une liste de lecteurs très confidentiels. Il avait une rare capacité à être informé de tout. Tout ce qu’il écrivait était vrai, bien que toujours très étonnant.
 +
 +Mino Pecorelli ne fut pas que journaliste mais aussi avocat et écrivain. Pour certains il fut surtout un maître chanteur. Il est vrai qu’il avait à connaissance de secrets embarrassants pour beaucoup d’hommes politiques .
 +
 +===== Les premiers pas =====
 +
 +
 +Après s’être diplômé en droit, il entame une carrière d’avocat expert en droit de la faillite. Puis il est nommé responsable presse du ministre [[Fiorentino Sullo]]. Pecorelli commence ainsi sa carrière de journaliste.
 +
 +===== OP =====
 +
 +
 +[[OP]], osservatorio politico (observatoire politique) était au début une agence de presse. Pecorelli qui avait travaillé pendant quelques temps pour le journal Nuovo Mondo d'​Oggi,​ avait noué des contacts avec plusieurs personnalités très haut placées en politique et dans les services secrets, ce qui lui permettait d’avoir des indiscrétions et des scoops. ​ OP s’occupait donc principalement de politique et de scandales. Il était lu par tout le monde politique qui comptait. ​
 +
 +En mars 1978 Pecorelli décide de transformer son agence en hebdomadaire que tout le monde pourrait trouver dans les kiosques et donc lire. Le journal naît pratiquement au même moment que l’enlèvement de [[Aldo Moro]] ce qui pour certain n’était pas une coïncidence.  ​
 +
 +Pecorelli n’était pas quelqu’un qu’on pouvait facilement contrôler. Il acceptait souvent de l’argent mais puis il publiait également ce qu’il s’était engagé à garder pour lui.  On dit qu’il était piloté par [[Licio Gelli]] le chef de la puissante et illégale loge maçonnique P2. En tout cas parmi ses cibles préférées il y avait [[Giulio Andreotti]],​ qui sera plus tard accusé d’être le mandataire du meurtre de Pecorelli. ​
 +
 +===== Le meurtre =====
 +
 +
 +Mino Pecorelli est assassiné le 20 mars 1979 dans sa voiture à quelques pas de la rédaction de OP. C’était le soir et le journal venait d’être bouclé. Il venait de monter dans sa voiture lorsqu’on lui a tiré dessus. Sur la couverture du journal il y avait Andreotti avec le titre « Les chèques du président ». Bizarrement on n’a retrouvé que la couverture. Des pages intérieures plus aucune trace. ​
 +
 +Les enquêteurs ratissaient ​ large car les possibles tueurs de Pecorelli pouvaient se trouver un peu partout. Le type d’arme utilisé a tout de suite fait orienter l’enquête vers la [[Banda della Magliana]] et le milieu de la droite extrême. ​
 +
 +En 1993 le boss de la mafia [[Tommaso Buscetta]] implique Giulio Andreotti dans ce meurtre. ​ Le procès de [[Pérouse]] qui suivra verra Andreotti absout une première fois le 24 septembre 1999, puis condamné en appel à 24 ans de prison le 17 novembre 2002 pour être finalement et définitivement acquitté le 30 octobre 2003 par la Cour de Cassation. A ce jour, ce délit n’a pas de coupable. ​
 +
 +===== Liens =====
 +
 +  * [[https://​italopolis.italieaparis.net/​articles/​166-mino-pecorelli|Andreotti et le meurtre de Mino Pecorelli]]
 +
  

Outils personnels