MUSIQUE  ▪  RESTAURANTS  ▪  CINÉMA  ▪  LIVRES  ▪  ART ET EXPOS  ▪  THÉÂTRE  ▪  ANNONCES

FORUM  ▪  EMPLOI  ▪  CONFÉRENCES ET DÉBATS  ▪  WIKITALIE  ▪  AVANTAGES MEMBRES

NOS COURS  ▪  RÉDUCTIONS ET INVITATIONS  ▪  GASTRONOMIE  ▪  DIVERS  ▪  DOSSIERS

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

boccace [2018/05/08 17:21] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Boccace ======
  
 +
 +{{https://​italopolis.italieaparis.net/​images/​portraits/​boccaccio.jpg |Boccace}}En italien : **Giovanni Boccaccio**
 +
 +Naissance : [[Certaldo]] (Arezzo), 1313 - décès : Florence, 1373
 +Le Trecento ou la "​Pré-Renaissance"​Giovanni Boccaccio, poète et humaniste italien, deviendra le maître de la satire. Il semble être né à Paris, de l'​union illégitime entre son père, un marchand florentin, et une femme de la noblesse française.
 +Elevé à Florence, Boccace partira à Florence, vers l'âge de dix ans, pour apprendre la comptabilité. Il suivra finalement des études théologiques,​ classiques et scientifiques. Il sera admis à la cour de Robert d'​Anjou,​ roi de Naples et prendra pour maîtresse la fille illégitime du souverain, Maria de Conti d'​Aquino. Cette dernière servira sans doute de modèle à la fameuse Fiammetta, souvent citée dans l'​œuvre de Boccace.\\
 +Revenu à [[:​lieux:​Florence]],​ vers 1340, il deviendra ambassadeur itinérant. Il rencontrera [[Pétrarque]],​ en 1350, et deviendra son ami jusqu'​à la mort de ce dernier à [[:​lieux:​Ravenne]],​ en 1374.
 +
 +Boccace rédigera son œuvre majeure, le [[:​livres:​Décaméron]] (Il Decamerone),​ entre 1348 et 1353. L'​histoire commence par la rencontre de dix amis, sept femmes et trois hommes "de valeur, bien éduqués et discrets",​ réfugiés dans une villa, aux environs de Florence afin d'​échapper à une épidémie de peste. Chacun d'​entre eux racontera des histoires, pour passer le temps, et ponctuera la fin de chaque journée en chantant une canzone. La retraite, qui durera dix jours, donnera naissance à cent nouvelles pleines d'​esprit et de raffinement. Boccace s'​inspirera de fabliaux français, de textes de l'​Antiquité grecque et romaine et du folklore. Pour la première fois depuis le Moyen-Age, l'​homme deviendra maître de sa destinée et non plus dépendant de la volonté divine.
 +
 +[[Pétrarque]] accueillera Boccace à [[:​lieux:​Venise]],​ en 1363. Il lui offrira une maison, après l'​accueil glacial que la reine de Jeanne Ière de Naples avait réservé à son ami. Boccace refusera et rentrera chez lui à Certaldo, près de Florence. Les dernières années de la vie, de celui qui deviendra l'une des grandes figures de la Renaissance,​ seront consacrées à la méditation religieuse. Boccace se verra confier de conférences sur Dante, qu'il animera jusqu'​en 1374. Il décédera l'​année suivante. Boccace laissera derrière lui de nombreux ouvrages. Trois d'​entre eux, sans doute inspirés par son amour pour Fiammetta, auront pour titre //Il Filocolo// (vers 1336), //​Fiammetta//​ (1343-1344) - sa première romance en prose - et //​l'​Amorosa visione// (la Vision amoureuse, 1342-1343). Les deux premiers parleront d'​amoureux éconduits. //Le Philostrate//​ (Il Filostrato, v. 1338) et la Teseida, (1340-1341) seront des poèmes en "​Ottava rima", une forme poétique dont il sera maître. Il nous livrera également une Vie de Dante et un commentaire sur la [[:​livres:​Divine Comédie]], ainsi que plusieurs ouvrages écrits en latin parmi lesquels //Des dames de renom// (De Claris mulieribus, 1360-1374). Boccace influencera d'​illustres écrivains anglais, notamment Geoffrey Chaucer qui s'​inspirera du [[:​livres:​Décaméron]] pour écrire ses Contes de Canterbury.
 +
 +===== Liens =====
 +
 +[[http://​www.italieaparis.net/​actualite/​tag/​Giovanni Boccaccio|Giovanni Boccaccio dans l'​actualité et les archives de l'​Italie à Paris]]

Outils personnels