MUSIQUE  ▪  RESTAURANTS  ▪  CINÉMA  ▪  LIVRES  ▪  ART ET EXPOS  ▪  THÉÂTRE  ▪  ANNONCES

FORUM  ▪  EMPLOI  ▪  CONFÉRENCES ET DÉBATS  ▪  WIKITALIE  ▪  AVANTAGES MEMBRES

NOS COURS  ▪  RÉDUCTIONS ET INVITATIONS  ▪  GASTRONOMIE  ▪  DIVERS  ▪  DOSSIERS

Pippo Delbono

Pippo Delbono, metteur en scène, acteur, est né à Varazze (Ligurie, Italie) en 1959. Après une formation théâtrale classique, il se consacre à l’étude de la relation entre théâtre et danse, en particulier dans la tradition orientale. C’est à cette occasion qu’il rencontre, en particulier, Ryszard Cielslak, Iben Nagel Rasmussen et Pina Bausch.

A la fin des années 1980, il fonde sa compagnie avec laquelle il crée tous ses spectacles depuis Il tempo degli assassini (1986). En 1996, à l’hôpital psychiatrique d’Aversa, dans le sud de l’Italie, où il est venu faire un atelier, il rencontre Bobò, sourd-muet, microcéphale et interné depuis 45 ans. Cette rencontre marque un tournant dans son travail. Avec Bobò, commence une collaboration artistique qui le conduira à ouvrir sa compagnie à des personnes venant d’un monde éloigné du théâtre et de la danse. C’est ainsi que naissent les premiers moments d’un langage théâtral qui conditionnera fortement une technique rigoureuse, menant l’expérience vers la recherche d’une danse moins virtuose mais profondément liée à la vie.

Actuellement, la compagnie est constituée d’acteurs, de danseurs, d’autres personnes qui accompagnent le travail depuis de nombreuses années, comme Bobò, Gianluca et Nelson qui, par leur spécificité physique, ont fortement marqué le langage poétique de Pippo Delbono.

Ses spectacles ont été présentés dans les principales capitales européennes, en Amérique du Nord, Amérique Centrale et du Sud, mais également en Irak, Bosnie, Albanie, Palestine où ils se sont adaptés aux situations extrêmes de la guerre et des conflits.

En 2003, il réalise son premier long métrage Guerra, sélectionné à la 60e Mostra de Venise dans lequel, de la même façon que dans ses créations, le réel, le théâtre, la danse et la poésie se mélangent pour créer un langage narratif cinématographique original. Ce film a reçu le David di Donatello (équivalent des César) du meilleur long métrage documentaire.

En 2006, il réalise Grido, sélectionné au Festival de Cinéma de Rome. Pippo Delbono a présenté au Festival d’Avignon 2002 : Il Silenzio, Guerra et la Rabbia ; au Festival d’Avignon 2004 : Urlo et Enrico V et au Festival d’Avignon 2006 ; I Racconti di giugno (Récits de juin). Le Théâtre du Rond-Point a accueilli Pippo Delbono en mai 2004 avec six spectacles et en novembre 2005 avec cinq spectacles.

En 2009, Pippo Delbono reçoit le “Prix européen des nouvelles perspectives théâtrales” pour l’ensemble de ses créations. Pippo Delbono est invité au Festival d’Avignon 2009 avec sa dernière création La Menzogna. Il sera également présent lors du prochain Festival de Locarno qui présentera l’ensemble de ses oeuvres cinématographiques, ainsi qu’un solo théâtral.

SPECTACLES

  • IL TEMPO DEGLI ASSASSINI (créé à Rome, 1987)
  • MORIRE DI MUSICA (créé à Modène, 1988)
  • IL MURO (créé à Rovereto, 1990)
  • ENRICO V (créé à Crémone, 1993)
  • LA RABBIA (créé à Rome, 1995)
  • BARBONI (créé à Naples, 1997)
  • ITACA (créé à Pietra Ligure, 1998)
  • GUERRA (créé à Milan, 1998)
  • HER BIJIT (créé à la Biennale de Venise, 1999)
  • ESODO (créé à Modène, 2000)
  • IL SILENZIO (créé à Gibellina, 2000)
  • GENTE DI PLASTICA (créé à Modène, 2002)
  • URLO (créé au festival d’Avignon, 2004)
  • RACCONTI DI GIUGNO (créé à Rome, 2005)
  • QUESTO BUIO FEROCE (créé à Rome, 2006)
  • OBRA MAESTRA (opéra lyrique créé à Spoleto, 2007)
  • LA MENZOGNA (créé à Turin, 2008)

FILMOGRAPHIE

  • GUERRA (2003, 61 mn)
  • GRIDO (2006, 75 mn)
  • PAURA (2009, 60mn)

liens


Outils personnels