Vidéos Italie

Archive des vidéos « l'actualité en images », publiés en page d'accueil d'Italopolis.

Interview de la réalisatrice italienne Alice Rohrwacher par Emilie Voisin, à propos de son premier film "Corpo Celeste". Dans les salles le 28 décembre 2011.

Documentaire sur le gangster milanais Renato Vallanzasca, tiré de l'émission "La Storia Siamo Noi" (L'histoire c'est nous) de Giovanni Minoli.

Soirée du festival de Sanremo (festival de la chanson italienne) consacrée au 150 ans de L'Unité de l'Italie. Roberto Benigni, acteur, comédien et humoriste lis et "explique" l'hymne italien.

Jeudi 9 septembre, un fleuve de boue descend le long de la route principale de Atrani, village sur la Côte Amalfitaine.

Peter Gomez, journaliste de Il Fatto Quotidiano, parle de l'implantation de la Mafia et notamment de la 'Ndrangheta dans la région de Milan. Il y a quelques jours (voir la brève) a eu lieu à Milan une importante opération de la brigade mobile qui a vu l'arrestation de nombreux membres de la 'Nrangheta et la saisie de biens immobiliers et comptes courants.

Il y a 10 ans disparaissait Vittorio Gassman, l'un des plus grands acteurs italiens.

Aldo Brancher renonce à faire appel à "l'empêchement légitime" invoqué il y a quelques jours afin de suspendre le procès lié au scandale de la banque Antonveneta. "C'est une honte" dit-il. Le journaliste ne parviendra pas à se faire exposer les différentes missions dont est chargé le ministère de Brancher.

"Affaire" Brancher (voir la brève): les critiques arrivent de tout bord et en tout premier lieu du Président de la République Giorgio Napolitano qui considère qu'un ministre sans portefeuille n'a aucun ministère à "organiser" (motif invoqué par Brancher pour justifier son recours à "l'empêchement légitime"). Le pd et l'Italia dei Valori demandent la démission du ministre. La majorité, quant à elle, est très divisée. La Ligue du Nord, qui avait déjà critiqué la nomination de Brancher au poste de ministre du fédéralisme, exprime toute son opposition au recours à "l'empêchement légitime". Mais Bossi se montre prudent: il s'agit d'un ministère auquel il tient bien évidemment beaucoup. A travers notamment Italo Bocchino, les Finiani ont exprimé eux aussi leur désapprobation à ce recours.

Suivant >

Creative commons