En direct de

Le Design italien et la Chine

Par Christine Barbier

La voiture sportive emblème du design italienPinifarina, Bertone, ou encore Torino Design : les grands noms du design auto italien ont le regard tourné vers la Chine. Nouvelle scène du théâtre mondial de l’automobile, la Chine est toujours plus présente dans la ligne d’horizon des grands constructeurs occidentaux. Non seulement comme premier marché mondial de l’automobile, mais comme vitrine de pointe pour le lancement des modèles.

Désormais, le salon de l’automobile de Shangai s’affirme comme un nouveau centre de gravité pour les tendances et les technologies d’avant-garde. Là-bas, l’enthousiasme pour l’automobile augmente sans cesse, et il ne faut pas moins de deux heures de queue au visiteur pour accéder aux différents pavillons. Style, beauté formelle, innovation et projets, les designers italiens travaillent sans relâche sur des propositions de style inédites correspondant à des philosophies de marques différentes, anticipant les nouvelles tendances du design pour offrir au marché automobile chinois de nouveaux langages formels.

« La « Turin du design » est complètement différente de celle d’il y a cinquante ans » explique Roberto Piatti, le fondateur de Torino Design. Avec la crise automobile, le changement est arrivé et a bouleversé les schémas traditionnels d’une manière plus violente et rapide qu’on ne pouvait le prévoir. C’était le moment de trouver de nouvelles réponses à de nouvelles demandes ».

La qualité et le savoir faire des centres styles italiens et notamment turinois contribuent aujourd’hui fortement à cette demande de l’industrie automobile chinoise. Les valeurs fondamentales d’une marque sont son histoire, l’image qui en découle, la qualité qu’instinctivement ont lui attribue et son langage formel. L’industrie automobile chinoise, récente, avec sa puissance financière est dans une situation parfaite pour inscrire un nouveau chapitre dans l’histoire de l’automobile. Mais le manque de maturité professionnelle des designers chinois joue en faveur des grandes marques européennes, américaines et japonaises plus habituées à l’innovation. « Pour celui qui fait notre travail avec sérieux, c’est exaltant de participer à la naissance d’un nouveau modèle chinois avec l’opportunité de faire des choses nouvelles sans les contraintes d’une marque centenaire » poursuit le fondateur de Torino Design. Nouveaux regards, dans un monde de l'automobile en mouvance.

Publié le vendredi, 9 mars 2012 à 07h27