Cosa succede in città

Publié le lundi, 19 décembre 2016 à 22h40

La grande dame de la télé prend sa retraite?

Par Graziana Lucarelli

 

raffaella-carra_opt.jpg
 

« La télévision m'a tellement donné, le moment est arrivé de laisser la place à des nouveaux talents » : il y a une dizaine de jours Raffaella Carrà s'est ainsi exprimée et la nouvelle de son retrait a bouleversé le monde de la télévision italienne. Cela n'a rien d'étonnant si on considère que Raffaella Carrà est, à l'heure actuelle, LA dernière grande dame de la télévision. Avec Pippo Baudo, il s'agit probablement de l'un des seuls personnages, encore présents dans le petit écran, qui ont marqué l'histoire de la télévision depuis quasiment ses débuts.

Après avoir tenté une carrière d'actrice, Raffaella s'est lancée dans le monde de la télévision en tant que soubrette, chanteuse et danseuse. Sa notoriété a explosé dans les années 70, notamment grâce à des chansons qui sont à l'époque devenues de grands énormes tubes et qui restent, encore aujourd'hui, connus par toutes les générations : Ma che musica maestro, Rumore, A far l'amore comincia tu, Tanti auguri, Ballo ballo, Pedro, Fiesta, etc. Le morceau Tuca tuca a fait scandale et a, dans le même temps, fait grimper le succès de cette jeune fille qui, pour la première fois, avait osé montrer son nombril en télévision.

Le temps s'est écoulé et Raffaella a mis de coté le chant et la danse pour animer une quantité d'émissions de grand succès qui lui ont values l'appellation de « Raffa nazionale ». Ici un sketch inoubliable qui date 1991 et qui la voit en compagnie de Roberto Benigni. Plus récemment, elle a débarqué à la version italienne du télé-crochet The Voice dont elle a intégré le jury pendant trois éditions. Parallèlement à sa carrière d'animatrice en Italie, le succès obtenu grâce à ses chansons lui a permis de se faire connaître en Espagne et d'y animer des nombreuses émissions, déjà à partir des années 70.

Raffaella vient d'annoncer son retrait. Au bout de quelques jours, ses collaborateurs ont fait savoir que cela ne serait pas tout à fait vrai. Quoi qu'il en soit, Raffaella Carrà reste et restera une femme emblématique de la culture italienne : elle a su casser le modèle qui réleguait les femmes à de simples "assistantes" des présentateurs hommes et prendre une part importante dans l'imaginaire collectif.

  • Elle est née à Bologne en 1943
  • Raffaella est son vrai prénom, alors que Carrà est un nom d'artiste inspiré du peintre Carlo Carrà
  • En 2011, le dj Bob Sinclar a samplé une de ses chansons pour en faire le hit Far l'amore (aux cinéphiles je laisse le plaisir de découvrir le film italien de renommée mondiale qui a inseré ce morceau dans sa bande-son)

Carte

Bologna, Emilia-Romagna